Rechercher

Pascal Brunstein : au delà de la création, la gourmandise.

Dernière mise à jour : 26 oct. 2021

Depuis toujours, ce chef chocolatier repousse les limites de l’imagination pour créer des gourmandises aussi délicieuses qu’innovantes.


Pascal Brunstein baigne dans une atmosphère cacaotée depuis son enfance.

Un environnement traçant le chemin de sa future carrière de maître chocolatier. Il se fait rapidement remarquer dans le monde grâce à sa maîtrise de la décoration à base de chocolat et l’innovation de ses plats, mais surtout par son goût de la surprise et de l’invention.


Son parcours


En 1967 à Mulhouse, ouvre la maison « Caprices », tenue par Julien et Monique Brunstein, parents de Pascal, et déjà, la passion nait chez le futur maître. C’est plus tard, en 1978, que Pascal cultive sa passion avec l’équipe des formateurs de l’école de Gaston Lenôtre. Dans cet environnement, le jeune chocolatier a vu éclore son talent, ayant obtenu un perfectionnement solide tant dans ses recettes que dans son style. En 1989, il entame sa carrière de consultant international au service de grandes marques de chocolat à travers le monde. Et grâce à son talent de chocolatier d’exception, il tente sa chance dans les concours de sucrerie. Pascal décroche ainsi, en 1991, le titre de Meilleur Ouvrier de France et trois ans après, il est sacré Champion du Monde à Stuttgart. Plus tard, le chocolatier change de casquette. Il devient professeur pour partager son savoir-faire et parcourt le monde. En parallèle à ce voyage, Pascal écrit et édite de nombreux ouvrages sur la simplicité du goût, le design et le chocolat dont : « Apprenez l’art du chocolat » et « Plaisir de petits fours », des ouvrages qui font la part belle à la décoration.Après une aventure entrepreneuriale développant des techniques et des produits de décors sur chocolat, il développe en 2018 un tout nouveau projet d’envergure en Alsace à Benfeld. Le chocolatier déménage à Clermont-Ferrant en 2021 afin de développer au mieux sa marque : Oacao et d’affirmer son identité de magicien du chocolat, poursuivant sa quête de réinvention et de finesse.


Son projet Oacao


Pascal Brunstein s’inspire notamment de la culture nippone pour leur vision pure, précise et simple, caractéristique de l’esthétique Japonaise. Il a toujours été attiré par ce produit d’exception qu’est le chocolat, et malgré la vision qu’il porte sur cette matière, le chocolat a toujours été sa passion. De fait, Pascal pense que le chocolat est lourd et qu’il est toujours difficile d’y amener de la légèreté. Par conséquent, il décide de proposer une gamme de chocolats en fins palets, aux recettes fabuleuses et à la forme inédite. C’est la naissance d’Oacao. Grâce à un processus de création inspiré des cachets de cire, il est possible d’imprimer en relief motifs et logos en tous genres. En somme, son secret repose tant dans le choix des ingrédients de base, dans l’imagination des recettes que dans la recherche de la finesse tant du goût que du produit.

129 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout